Ateliers-débat

Planning 

Vendredi 24 juin / 15h – 17h30

>> Mutualisation : un partage des valeurs  

>> Développement durable VS Décroissance  

>> Oeuvre et Accessibilité : l’art d’effacer les barrières  

>> Oeuvre et Réception : l’art d’être spectateur  

>> L’Europe et la Culture  

Samedi 25 juin / 10h – 12h30

>> Le Mécénat : une ouverture au monde de l’entreprise 

>> Les inégalités Hommes/Femmes dans le spectacle vivant 

>> Oeuvre et Territoire : La résidence d’artiste 

>> Oeuvre et Elève : l’éducation artistique et culturelle

>> La culture : un droit fondamental

Samedi 25 juin / 14h30 – 17h

>> Le Libre et le droit : question de cultures

>> Oeuvre et Nouvelles technologies : les arts numériques 

>> Oeuvre et Engagement : la voix de l’artiste 

>> Culture d’ailleurs en France

>> Langue française et Francophonie

Pourquoi ces ateliers ?

La fermeture d’une formation universitaire telle que le parcours Anthropologie Métiers des Arts et de la Culture, interroge directement le contexte dans lequel elle intervient. La réforme des collectivités territoriales, la précarisation des emplois, la loi Hadopi et les accords Acta, le statut incertain de l’intermittence, la mondialisation sont autant de préoccupations que les professionnels de la culture partagent. Comment réagir face à la sensation d’un soutien amoindri apporté aux métiers de la culture ? Comment les professionnels du “secteur” appréhendent-ils les transformations sociétales ? Le droit à la culture est-il “optionnel” ou doit-il intégrer pleinement la politique globale ?

Sur cette toile de fond naissent et se développent de nouvelles pratiques : alternatives, émergentes ou innovantes ; elles sont résolument tournées vers l’avenir. Créer un espace de rencontres, d’échanges et de réflexions nous semble opportun. Nous proposons alors de réunir professionnel(le)s, artistes, universitaires et étudiant(e)s afin de constituer une cité ponctuelle : deux jours, deux nuits pour se questionner au travers de trois « fils rouge », les autres manières de faire, la question du lien ainsi que l’ailleurs. L’étude de ces pratiques parallèles permettra d’appréhender les transformations et les perspectives de nos métiers, et tenter de penser ensemble les nouveaux “modèles”. Chaque atelier proposera une forme “expérimentielle” permettant de reconnecter la pratique et la démarche réflexive.